dimanche 18 décembre 2011

TELLES LES ÉTOILES FILANTES

etoile-filante

Telles les étoiles filantes
Ephémères et brillantes
Le bonheur sans un bruit
Illumine nos nuits
Il faut une foi brûlante
Et de patientes attentes
Pour les apercevoir
Surgissant dans le noir

Ainsi vient le bonheur
Absent de longues heures
Il passe sans crier gare
Sur chaque jour blafard
Mais pour le ressentir
Il faut sans cesse se dire
Que même s'il n'est pas grand
Il éclaire tout autant

"Colette"



Posté par nono_et_coco à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]